Saut temporel à l’époque industrielle

A l’écomusée du Battant

img_6508.jpg

Clément

Un musée qui fait revivre les techniques anciennes !

  • Pour vous, Epinal Tourisme c'est : Promouvoir le patrimoine spinalien
  • Votre plat local préféré : Le pâté lorrain
  • Votre site touristique local préféré : la véloroute ‘Voie Bleue’ V50

La mémoire industrielle

Ce dimanche d’été à Charmes, nous nous promenons le long du petit canal accompagnés par le chant des oiseaux. Nous admirons les magnifiques arbres reflétés dans l’eau claire de ce cours d’eau. Au bout de la rue du Moulin, c’est une ancienne bâtisse qui nous accueille : l’écomusée du Battant. Le guide Roger nous attend : il va nous emmener dans un cadre totalement hors du temps.

Rejoignant quelques touristes, nous commençons la visite en découvrant une exposition temporaire et la maquette du site du Battant réalisée par un carpinien* (*habitant de Charmes). Nous pénétrons ensuite dans la plus ancienne industrie de Charmes, au frais, et nous visionnons un court-métrage sur l’histoire de ce lieu. S’anime alors sous nos yeux, ce site plein de vie : nous imaginons les ouvriers actionner avec effort les machines assourdissantes et les inventeurs déposer leur brevet. La première trace d’activité du Battant date de 1580 avec les drapiers.

Retour vers le futur

La visite continue avec le guide qui nous explique les différentes fonctions du Battant. Tout y est resté dans son jus. Nous apercevons les restes de la centrale électrique du XIXème siècle : des vestiges du tableau électrique servant à l’éclairage public, des piles de tailles impressionnantes, les premières ampoules,... Charmes est la 2nde ville de France à avoir été éclairée. Nous découvrons une turbine à denture « bois » de 1894 (remplaçant celle de 1580) toujours en activité qui brasse l’eau dans un bruit étourdissant, puis direction : le bureau du directeur !

Ce Battant fut vraiment un symbole de modernité et lieu de nombreuses inventions, notamment sous la figure de Paul Dazet : notre petit groupe de visiteurs s’attarde maintenant sur l’une des premières machines à laver « la Française ». Encore ici, maintes anecdotes nous sont racontées et les vitrines avec d’anciens documents suscitent la curiosité.

Roger nous emmène ensuite vers la scierie qui fonctionna jusqu’en 1997, avant de terminer par l’atelier mécanique produisant des vis à pas carré. Tout y est encore en état de marche. C’est comme si le temps s’était figé. De vieilles affiches nous interpellent ainsi qu’un règlement : rien à voir avec nos conditions de travail et de sécurité !

Découvrir la science à tout âge

L’écomusée du Battant est l’occasion de redécouvrir le passé et de comprendre comment la physique s’opère. Nous nous remémorons nos ancêtres et nous comprenons comment se fabriquaient autrefois les objets que nous utilisons toujours dans notre quotidien. Un musée à découvrir avec petits et grands.

Après cette belle visite d’environ deux heures dans le passé, place à un pique-nique à l’étang d’Essegney ! Nous repartons donc à pied, empruntant le grand pont de Charmes pour rejoindre le chemin de l’Ile-sous-Essegney. Un espace préservé pour la nature, avec un beau sentier qui nous permettra de rejoindre l’étang ombragé. Une belle journée d’été comme on les aime !

Revivez l'histoire industrielle

avec un guide passionné

chaque dimanche d'été