img-name-mising

PÉNÉLOPE

Spectacle, représentation ,  Danse à Thaon-les-Vosges
17 Tarif plein
  • Avec Pénélope, Jean-Claude Gallotta poursuit sa fréquentation des figures mythologiques et nous fait rencontrer une héroïne plus combative que ne le disent les mythes.

    Aux XXe et XXIe siècles, plusieurs écrivains et poètes ont commencé à revisiter le personnage pour le sortir de la représentation immémoriale de la femme, fidèle à l’homme absent, asservie à une inachevable tapisserie, vertueuse jusqu’à la ruse face aux convoitises masculines. Pour Jean-Claude Gallotta, il était donc assez...
    Avec Pénélope, Jean-Claude Gallotta poursuit sa fréquentation des figures mythologiques et nous fait rencontrer une héroïne plus combative que ne le disent les mythes.

    Aux XXe et XXIe siècles, plusieurs écrivains et poètes ont commencé à revisiter le personnage pour le sortir de la représentation immémoriale de la femme, fidèle à l’homme absent, asservie à une inachevable tapisserie, vertueuse jusqu’à la ruse face aux convoitises masculines. Pour Jean-Claude Gallotta, il était donc assez naturel d’élargir le regard qu’il porte sur l’épopée homérique et de l’aborder du point de vue de Pénélope, avec le désir d’accompagner la réinvention du personnage dans son nouveau statut de représentante protéiforme de toutes les femmes.

    Fidèle à la façon Gallotta, les entrées, les sorties, la multiplicité des centres sont réinterrogées, c’est-à-dire parcourues d’élans sensuels, d’emboitements charnels, de décrochés ironiques, de pieds-de-nez insolents.

    Le ballet Pénélope viendra se positionner en miroir du ballet blanc Ulysse. Il sera en quelque sorte un ballet noir, voire noir sur noir, pour jouer avec les rythmes et les nuances que cette « couleur » contient, pour chercher à faire exister les lumières qui peuvent habiter l’ombre, les lueurs qui traversent les âmes assombries, les énergies secrètes qui font que le vivant s’efforce, quoiqu’il arrive, de persévérer dans son effort.

    ____

    Création internationale au Théâtre de la Rotonde

    Scènes Vosges coproduit se spectacle

    ____

    En 1981, Jean-Claude Gallotta crée sa pièce fondatrice Ulysse qui « signait une nouvelle page de la danse contemporaine française » (Le Figaro). Quelques décennies plus tard, Gallotta rend cette fois hommage à Pénélope, la femme d’Ulysse, dans cette nouvelle création à la hauteur du mythe de celui de son époux.

    ____

    CREATION INTERNATIONALE AU THEATRE DE LA ROTONDE : Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta

    Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta

    Assistante à la chorégraphie : Mathilde Altaraz

    Textes et dramaturgie : Claude-Henri Buffard

    Avec Axelle André, Naïs Arlaud, Alice Botelho, Ibrahim Guetissi, Fuxi Li, Bernardita Moya Alcalde, Clara Protar, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro et Thierry Verger
Prestations
  • Services
    • Animaux refusés
    • Animaux refusés
  • Tarifs
  • Adulte
    17 €
  • Enfant
    9 €
  • Tarif réduit
    14 €
Horaires
Horaires
  • Le 11 octobre 2022 de 20:30 jusqu'à 22:00