« Une image vaut mille mots » Confucius

Au cœur du Musée de l’Image

88100915_1223133607893547_2817418771453444096_n.jpg

Annaëlle & Fred

Retracer l’histoire en image

  • Pour toi, Epinal Tourisme c'est : Culture et Nature en un seul et même endroit
  • Ton plat local préféré : La quiche Lorraine
  • Ton site touristique local préféré : La Maison Romaine d’Epinal

L’éden des images populaires

De passage à Epinal le temps d’un week-end, l’idée du séjour « Voyage au cœur des belles images » nous a séduits. Nous avons visité le Musée de l’Image, reflet de la ville d’Epinal. 

C’est devant un bâtiment contemporain, aux façades de verre, que nous entrons au cœur d’une des plus grandes collections mondiales d’images anciennes. Le hall d’entrée laisse présager d’une découverte passionnante.

A l’accueil, nous sommes renseignés et disposons de toutes les brochures nécessaires à la visite. Bon à savoir : C’est une collection de plus de 110 000 images qui nous attend ! C'est l'une des plus importantes d’images populaires d’Europe imprimées depuis le XVIIIe siècle. Nous comprenons vite que nous sommes dans un lieu chargé d’histoire.

Rencontre entre images anciennes et œuvres contemporaines

Nous débutons notre visite par l’exposition permanente du musée. Les images apparaissent, le style du musée se dessine. Les collections d’images proposées sont associées à des œuvres plus contemporaines. L’idée du musée de les confronter avec d’autres œuvres nous permet de voir la création sous un autre angle, auquel nous n’aurions pas forcément pensé. Un concept original !

Nous sommes impressionnés par le nombre d’œuvres d’arts présentées pour cette comparaison. Entre œuvres littéraires, peintures et photographies, il y en a vraiment pour tous les goûts. En plus, ces milliers d’images nous font voyager dans le passé.

L’exposition temporaire : Posada, génie de la gravure

Place à l’exposition temporaire. Pour nous, ça sera l'expo "Posada, génie de la gravure". Sur notre gauche, nous découvrons la boutique du musée et toutes sortes de produits dérivés en lien avec l’exposition : cartes postales, marque page, tote bag ou encore mugs. De quoi repartir avec un beau souvenir de notre séjour dans la cité des images !

En avant pour la visite : Nous avons près de 200 gravures réalisées au service de la presse populaire et de l’édition bon marché à voir ! Le cheminement astucieux et les couleurs chaudes apposées sur les murs des salles d’exposition nous plongent dans une atmosphère intimiste, propice pour admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale.

Première rétrospective de l'artiste en France

Au rez-de-chaussée, une première salle nous invite à nous plonger dans ses dessins de presse, petits chefs-d’œuvre de composition, tour à tour effrayants ou burlesques. Ils y sont exposés par thématiques, allant des faits divers aux contes pour enfants en passant par des images religieuses et des actualités politiques.

A l’étage nous observons ses calaveras qui montrent des parodies à partir de personnages squelettiques aux rires sarcastiques et à qui il doit sa popularité mais aussi et surtout l’œuvre qui l’a rendu célèbre : la Catrina à grand chapeau à plumes.

Nous nous sentons chanceux et privilégiés d’avoir pu découvrir la première rétrospective en France de ce génie mexicain de la gravure !

Pendant les vacances scolaires et chaque premier et troisième dimanche du mois de janvier à juin, le Musée de l’Image propose des visites guidées, des quizz et des ateliers autour des images de Posada et du Mexique.

Pour les petits comme pour les grands

Retracer l'histoire des images

Profiter d'un séjour dans la Cité des Images