Son histoire

Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Fondé vers 980 par les évêques de Metz sur les rives de la Moselle, le site de Spinal est dominé, aujourd'hui, par les ruines de son château. De son passé millénaire riche et tourmenté, Epinal garde de nombreuses traces architecturales : la Basilique Saint-Maurice, l'un des premiers témoins de l'art gothique en Lorraine, les arcades de la Place des Vosges, la belle demeure Renaissance dite "Maison du Bailli", le quartier du Chapitre au pied des murailles, l'église Notre-Dame au Cierge d'architecture contemporaine. Epinal, au fil des siècles, gagnera la dimension de pôle d'attraction économique et culturelle.

 

Après la catastrophe humaine des guerres du 17ème siècle, après le démantèlement du château sur ordre de Louis XIV mettant un terme au conflit des Lorrains avec le royaume de France, Epinal renaît au 18ème avec le commerce des faïences, du papier, le développement de l’imagerie… Ces Images d’Epinal ont porté la renommée de la ville à travers le monde entier et font encore aujourd’hui l'objet de toutes les attentions…

 

Avec la défaite de 1871 et l’annexion de l’Alsace par la Prusse, Epinal devient une puissante place-forte et une terre d’accueil pour les industriels alsaciens du textile.

Durement marquée par les destructions massives de 1940 et 1944, Epinal se reconstruit une nouvelle fois pour donner aujourd’hui l’image d’une cité accueillante à taille humaine, portée par une activité industrielle en pleine mutation et surtout par une vocation tertiaire qui en fait un centre de décisions économiques à l’échelle d’un territoire au cœur des Vosges.