-A +A

À ne pas manquer (site naturel, point de vue)

Forêts à perte de vue, points d’eau et de vues panoramiques, voilà ce que vous proposeront les paysages de randonnée autour d’Épinal.

La forêt des Vosges, autour d’Épinal, révèle un trésor d’essences, tantôt feuillues, tantôt résineuses. Vénérables chênes, frênes et hêtres gracieux et élancés voisinent avec les traditionnels épicéas et sapins vosgiens, mais aussi d’impressionnants Douglas de plus de 40 mètres de haut, dont la cime évoque des paysages méditerranéens. Les chemins qui mènent à cette grande forêt sont variés, tantôt aérés, puis rétrécis sur des sentiers mystérieux, qui contournent vallons et roches de grès, pour déboucher sur une pinède odorante…

Ne manquez pas le panorama historique qu’offre la vue sur tout Épinal depuis les vestiges du château qui surplombe la ville depuis le Moyen Âge. Saisissez l’occasion pour traverser le parc du château, refuge de nombreux animaux emblématiques de la région, ou longez les sentiers latéraux, bordés par des bois. La petite promenade de santé saura vous charmer, et vous invitera à regagner le centre-ville par plusieurs accès. L’un guidera vos pas vers un ancien lavoir, un autre vers la Plomberie, site d’art contemporain, ou vers un faubourg proche de la Place des Vosges...

Plus au sud d’Épinal, longez le canal d’alimentation du lac de Bouzey et empruntez une partie de l’ancienne voie ferrée, qui desservait auparavant la ville. Vous avez ainsi accès à de splendides sous-bois, qui abritent les impressionnantes Roches d’Olima. Elles se dressent à près de 20 mètres de hauteur sur une base de 40 mètres, composés de blocs de poudingues. Grimpez au sommet avec prudence, pour admirer le panorama, aux couleurs qui changent au fil des saisons. Juste à côté, vous découvrirez les vestiges d’une poudrière de la guerre de 1870.

Caché à l’est du lac de Bouzey, l’étang de la Comtesse est un bel endroit apaisant, spécialement aménagé pour la découverte de la faune et de la flore des zones humides.

Si vous êtes patients et surtout discrets, au printemps, vous aurez peut-être l’occasion d’y voir les grenouilles vertes et noires, de contempler l’envol d’une libellule, ou de voir toutes les plantes endémiques des étangs et tourbières, dont les fameux droséras, de petites plantes carnivores. Protégé par le Conservatoire des Sites lorrains depuis 1989, le niveau de l’eau de l’étang est régulé, afin que la végétation s’y développe durablement. L’équilibre fragile entre l’eau et la terre est ainsi conservé et permet d’abriter une grande diversité d’espèces animales et végétales. Un long et joli chemin en bois serpente sur la surface, pour admirer des linaigrettes et tous les mystères que la nature dissimule aux personnes pressées…

Mystérieuses clairières, sous-bois magiques et plans d’eaux romantiques, vous l’avez compris, le paysage de notre territoire préservé et méconnu vous promet de belles évasions ! Notre équipe est votre écoute pour vous conseiller l’itinéraire idéal, adapté à vos envies du moment.