-A +A

La Forteresse de Châtel-sur-Moselle

Partez à la découverte de cinq siècles d’histoire qui vous feront voyager dans le temps...

90 minutes vous seront nécessaires pour parcourir les cinq siècles d’histoire de la fortification, au cours d’un véritable voyage dans le temps. Suivez le guide et partez à l’aventure, dans les fossés, le réseau souterrain de galeries et les salles de l’ensemble fortifié.

Une histoire médiévale

XIème siècle

Edifié à la fin du XIème siècle par les Comtes de Vaudémont, de la famille des ducs de Lorraine, le premier château comprend une enceinte qui entoure un grand donjon carré qui sert probablement de logis seigneurial.

XIIIème siècle

Le XIIIème siècle voit un important agrandissement, grâce au soutien financier du comte de Bar, qui permettra d’ajouter plusieurs tours à la forteresse, notamment le long de la rivière Moselle, et de construire un logis seigneurial à l’écart du donjon.

La riche et puissante famille de Neufchâtel hérite de la forteresse par mariage en 1373, puis l’enceinte du château est renforcée par Thiébaut VIII, puis par son fils Thiébaut IX, dans la période de 1430 à 1450, afin de l’adapter au mieux à se défendre contre la nouvelle artillerie.

Grâce à ses connaissances en matière d’armement, Thiébaut IX, alors Maréchal de Bourgogne, fait construire une barbacane pour protéger l’entrée, une double enceinte au nord de la forteresse, mais aussi un mur bouclier le long de la Moselle. La forteresse est tellement bien protégée qu’elle sera imprenable jusqu’au début du XVIIe siècle.

XVIIème siècle

A la mort de Charles le Téméraire en 1477, devant les murs de Nancy, la forteresse reprend son identité Lorraine, et elle ne sera vaincue qu’au siècle de Louis XIV, par les troupes du Maréchal de Créqui. Au cours de l’hiver 1670, elle est détruite puis entièrement rasée.

XXème siècle

Tombées par la suite dans l’oubli, les ruines de la forteresse, qui s’étendent sur plus de 5,5 hectares, sont depuis 1972 soumises à d’importantes campagnes de travaux, grâce à l’Association du Vieux Châtel et à la Communauté d’Agglomération d’Epinal, propriétaire actuel du site. Enfin, depuis 1988, le site est classé au titre des Monuments Historiques, et les travaux sont suivis et contrôlés par la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

De cette forteresse, n’ont été conservées que les galeries souterraines datant des XIIIe et XVe siècles, les ruines de l’ancien donjon carré datant du XI, l’emplacement du pont levis, le système de déchargement des chariots, la double enceinte, construite au Nord du site et le large fossé de 57 mètres qui la borde.

La Communauté d’Agglomération d’Epinal met tout en œuvre pour mettre en valeur le site de la forteresse sur un thème médiéval.